Conseils pour acheter un yacht d’occasion

Vouloir posséder des choses de grande valeur est l’aspiration de la plupart des personnes. Cela pouvant être une voiture, une maison ou d’autres objets idéalisés depuis l’enfance. Posséder un bateau constitue souvent un de ces rêves réalisables. Il faut noter que l’achat d’un yacht, même un yacht d’occasion, n’est pas à prendre à la légère. Étant donné qu’il s’agit d’un achat de seconde main, il est primordial de considérer l’état général du navire. Qu’il soit à voile ou à moteur, plusieurs critères sont à tenir en compte suivant le type de yacht que vous souhaitez acquérir. Découvrez : https://www.vandutch-marine.com/fr.

Un des points importants à vérifier est la qualité de la sellerie. Cette dernière constitue un point clé, sans elle le bateau est inutilisable. Il faut évidemment vérifier la qualité du rembourrage. Les coussins habituellement rembourrés avec de la mousse, il est primordial de contrôler s’ils ne sont pas ratatinés ou moisis.

Les tauds ne doivent pas être négligés. En effet, ils assurent la protection du bateau. Habitué ou non des bateaux, faites appel à un maître voilier pour vérifier l’état des voiles. Voyez également le circuit électrique et la connexion entre les fonctionnalités. Si possible, testez tous les appareils à bord afin d’éviter les surprises en mer. Les bateaux à moteur sont les plus concernés par ce détail. Avant de se lancer dans ce genre de transaction, il est nécessaire de vérifier l’aspect mécanique du bateau. Pour cela, regardez le carnet d’entretien du yacht pour voir les modifications qui ont été apportées. Inspectez aussi l’état du moteur que ce soit à l’arrêt ou au démarrage. Faire analyser l’huile permet d’avoir une estimation de l’état exact du moteur. Les caractéristiques du gréement ne sont pas à négliger. Une inspection minutieuse s’avère nécessaire et changez les pièces usées. Pour plus d’info à ce sujet, demandez la facture de remplacement des pièces.

Anticiper les coûts relatifs à l’achat d’un Yacht

Avant l’achat d’un yacht, se préparer à toute éventualité est signe de sagesse. En effet, le prix du yacht n’est pas le seul budget à prendre en compte. La plaisance n’est pas simple à obtenir aussi, il est recommandé de prévoir un budget assez élevé. Les surplus de coûts sont nombreux. Visitez le site : Van Dutch Marine. À savoir, l’expertise, qui est important si on désire connaitre les réparations à entreprendre. Les frais de manutention sont essentiels pour la mise à terre et l’essai en mer. Pour les frais d’entrepôt, vous pouvez sélectionner le lieu où vous souhaitez entreposer votre navire. Vous pouvez choisir de le mettre dans votre cour ou dans des entrepôts spécialement conçus pour recevoir ce type d’embarcation. Il faut aussi considérer les frais d’entretien, le bon fonctionnement de votre yacht en dépend. De plus, comme nul n’est à l’abri d’un accident, préparez-vous aux frais de réparation. Bien évidemment, il reste d’autres dépenses que l’acheteur doit prendre en considération telles que l’assurance, le carburant…

Location ou achat d’une place de port

Lors de l’achat d’un yacht, il faut déjà vous préparer à l’emplacement de votre bâtiment. Pour cela, prenez une longueur d’avance en louant ou en achetant votre place de port à l’avance. La liste d’attente pour avoir une place au port est très longue. Il faut attendre des mois, voir des années pour prétendre à ce genre de stationnement.

L’achat d’une place de port peut être associé à l’amodiation. Ce dernier est un droit concédé à un particulier d’utiliser une partie du domaine public pour une certaine durée. En effet, les places de ports appartiennent à l’État, le particulier achète le stationnement pour une période bien déterminée. Cette période ne doit pas aller au-delà de 35 ans. Le prix de ce stationnement dépend de l’emplacement, de la taille du bateau au mouillage et de la durée d’utilisation. Le propriétaire de ce port peut par la suite le vendre à une autre personne. Avant l’achat de port, il est essentiel de prendre en considération le temps restant d’utilisation de la place.

En ce qui concerne la location, elle peut se révéler assez difficile surtout pour des périodes très précises. En haute saison, au mois de juillet et au mois d’août, la location est la plus élevée. L’inscription à la capitainerie est très importante pour prétendre à un emplacement dès le début des réservations.

Articles de la même catégorie :